9 oct. 2013

Un air de peinture #3- Alfred Stevens

Aujourd'hui, partons à la découverte d'un peintre du XIXéme siècle, Alfred Stevens un peintre belge.

Il est né en mai 1823 à Bruxelles.
Son tableau Ce que l’on appelle vagabondage attire l’attention de Napoléon III lors de l’exposition universelle de 1855 et pousse celui-ci à revoir la façon dont son armée arrête les vagabonds, au bénéfice de l’image de l’armée plutôt qu’à celui des vagabonds cependant.
Pendant un temps, peut-être pour imiter Delacroix qui était très apprécié, ses thèmes historiques et son goût pour le kitsch oriental en font un peintre académique.
À partir de 1860, il change de sujet et il connaît un énorme succès grâce à ses tableaux de jeunes femmes habillées à la dernière mode posant dans des intérieurs élégants.
Il fait un triomphe à l'Exposition universelle de Paris de 1867 où il reçoit la Légion d'honneur. Il est autant à l’aise à la cour impériale de Napoléon III et dans la haute société que dans les milieux artistiques et bohèmes de la capitale. C'est un ami intime de Manet, de Baudelaire et Delacroix.
Il influence James Whistler avec il partage un enthousiasme pour les estampes japonaises. Il peint aussi des marines et des scènes côtières dans un style plus libre, presque impressionniste.
Il arrête de peindre à partir des années 1890 suite à des problèmes de santé et il meurt à Paris en 1906.
Ses tableaux ont été très populaires jusqu'en Amérique, où les tout-puissants Vanderbilt aux Etats-Unis en achetèrent plusieurs. 
(source ici)

La Parisienne japonaise, 1872

A la campagne, 1867



Jeune femme lisant, 1856

File:Stevens Alfred Reverie c1878 Oil On Canvas.jpg
Rêverie, 1878


J'espère que cet article vous aura plu :)
A très vite ;)

8 commentaires:

  1. Ses portraits de femmes sont vraiment très beaux, j'aime beaucoup le premier.

    RépondreSupprimer
  2. Oh j'adore, Napoléon III grâce à sa peinture à revu sa façon de concevoir son armée ! C'est génial, même si est plus au profit de l'armée qu'a celle de ses malheureux, mais c'est tout de même fou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on ne s'imagine pas le pouvoir de la peinture ! Moi aussi ça m'a surprise :)

      Supprimer
  3. Ooh c'est un délice pour les yeux ! J'adore A la campagne et Jeune femme lisant :)
    Merci beaucoup ^^
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord :)
      Oh mais de rien, j'adore faire partager mes trouvailles ^-^
      Bisous :D

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥