28 févr. 2014

Je suis sa fille, Benoît Minville

Couverture Je suis sa filleQuatrième de couverture :

C'est l'histoire de Joan, qui a été élevée par son père sur fond de hard rock et de westerns. C'est l'histoire du père de Joan, un visage de plus écrasé par le Grand Capital. C'est l'histoire de Hugo, le meilleur ami de Joan, qui décide de l'accompagner pour quand elle hurle : Il faut que ça change ! Je veux que ça s'arrête ! On va tuer le Grand Patron ! Deux ados embarqués dans un road-trip ébouriffant, sur la N7 direction Nice... Ils ne savent pas ce qui les attend. L'aventure. L'amour. Les rencontres. Fuck la crise, vive la vie.





J'ai reçu ce livre dans le cadre des partenariats avec Livraddict et les éditions Sarbacane. Je les remercie de leur confiance et de cette lecture qui fut franchement agréable.

Au début, j'ai été légèrement perdue parce que l'auteur ne nous explique pas vraiment dans quel contexte temporel ni spatial il nous plonge. Il balance son lecteur dedans et le laisse se débrouiller avec quelques maigres indices. Je pense que ce léger flou est voulu : il nous laisse ainsi nous imaginer notre propre univers. Cependant j'ai cru comprendre que l'intrigue se déroule à notre époque.

Ensuite, les personnages. J'avoue que l'héroïne si je puis dire, Joan, m'a un peu agacée. D'un côté, je comprenais sa haine, sa douleur, mais d'un autre côté, ses réactions, ses pensées qui tournaient en boucle et puis, le fait qu'elle soit décrite comme très belle par l'auteur, tout ceci ne me l'a pas rendu très sympathique. Au passage, je ne vois vraiment pas le rapport entre elle et la fille de la couverture ?!

Cependant les autres personnages m'ont beaucoup plus, à mon sens ils étaient bien plus intéressants (après c'est une affaire de goût). Hugo, son meilleur ami, notamment m'a fait sourire, il est vraiment profond, il possède un véritable charisme. Et puis son frère, Vasco, m'a carrément fait rire : vraiment marrant, le pauvre, Hugo lui mène la vie dure !

Et puis, l'intrigue.. Je pense qu'on peut la considérer comme un point fort du roman. Il s'agit en effet d'un road-trip, bien mené, bien ficelé, dans lequel on ne s'ennuie pas: les événements coulent, glissent et on suit les héros avec plaisir.

En fin de compte j'ai vraiment apprécié ce livre. En le refermant je n'en avais pas l'impression mais en y repensant il me laisse un très bon souvenir. A lire :D

Un passage : "En bonne intoxiquée, je sens déja monter de mes entrailles l'appel du Royal Deluxe et dégaine le nom de mon deux-étoiles habituel.

Il secoue la tête et me répond, d'un air blasé horriblement horripilant, qu'aucun McDo ne "vient polluer" la Nationale 7.
- Question d'exception culturelle, ma belle."

14,16€
253 pages

14 commentaires:

  1. Je pense le demander aux éditions Sarbacane alors ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Contente qu'il t'ai plu globament :)
    Merci pour cette découverte

    RépondreSupprimer
  3. Je pense qu'en ce moment les récits destinés aux jeunes adultes explorent pas mal de thèmes durs et profonds et je trouve cela très intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis d'accord, ça leur donne plus de profondeur et c'est très bien :)

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup vu le livre passer. Je suis contente que malgré les points négatifs tu ai réussi à apprécier l'histoire. C'est assez intrigant j'avoue meme si je ne suis pas sure que ce soit pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on l'a beaucoup vu c'est vrai, tu peux toujours l'emprunter et l'abandonner s'il ne te plait pas :D

      Supprimer
  5. Il ne m'attirait pas spécialement mais ta chronique me donne envie de le lire ! Je l'emprunterais peut-être si je le vois à la bibliothèque ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Il est dans ma PAL !!!! *danse de la joie* Et, clairement, je ne vais pas attendre bien longtemps pour le lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha tu me fais rire :) Oui sors le vite ! :)

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥