30 août 2014

La ballade de Lila K., Blandine Le Callet


Quatrième de couverture :
Une jeune femme, Lila K., fragile et volontaire, raconte son histoire. Un jour, des hommes en noir l'ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l'a prise en charge. Surdouée, asociale, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Son obsession : retrouver sa mère, recouvrer sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d'un univers étrangement décalé, aseptisé, où les livres n'ont plus droit de cité…













J'ai découvert ce roman grâce à My Little Book Club qui offrait la possibilité de lire les premières pages (par ici les amis). J'ai tout de suite été piquée, prise par le style de l'auteure: un mélange de justesse, de familiarité et de sophistication. En gros, un style très agréable, très confortable, so sweet à lire ! Et puis j'ai surtout été happée par l'intrigue extrêmement mystérieuse. C'est simple: ma curiosité, l'envie de connaître le fin mot de l'histoire m'a poussée à acheter ce livre.
En même temps, l'auteure sait s'y prendre pour attiser la curiosité naturelle de son lecteur, ça je peux vous l'assurer ! Il suffit de lire les premières pages pour comprendre que le récit ne se passe pas dans notre époque, je dirais qu'il se place plutôt dans le futur mais impossible de définir si c'est dans 20 ans ou 200 ans ! Quant à savoir dans quel sorte de monde on est plongé, comment les Hommes en sont arrivés là... Autant de questions dont on brûle de connaître les réponses. Mais surtout, surtout ce que je me suis demandée tout au long de ma lecture était: qui est Lila ? Quelle est son histoire ? Pourquoi l'a-t-on arrachée à sa maman ? Pourquoi est-elle si étrange ? Du flou, du flou, toujours du flou. Voilà l'élément clé de ce roman. Mais pas un mauvais flou, plutôt un brouillard éparse d'où on discernerait quelques éléments de façon très nette sans savoir à quoi ils vont bien pouvoir nous servir. 

Si je devais trouver une ombre au tableau, je parlerais de la fin, qui m'a franchement laissée sur ma faim (quel jeu de mots !). A mon humble avis de lectrice frustrée qui déteste les fins ouvertes, ce magnifique roman mériterait une suite, rien que pour combler ce vide, ce blanc laissé par un trop grand suspens.

En bref, j'ai été complètement charmée par ce roman, presque envoûtée par cet univers énigmatique et secret, semblant à la fois terriblement inaccessible et terriblement proche. A lire absolument !

Un passage : "On passe sa vie à construire des barrières au delà desquelles on s'interdit d'aller: derrière il y a tous les monstres que l'on s'est créés. On les croit terrible, invincibles, mais ce n'est pas vrai. Dès qu'on trouve le courage de les affronter, ils se révèlent bien plus faibles que l'on imaginait. Ils perdent consistance, s'évaporent peu à peu. Au point qu'on se demande, pour finir, s'ils existaient vraiment..."

394 pages
7,10 €

9 commentaires:

  1. En plus de ta chronique, la couverture me donne très envie de découvrir ce roman ! ♥

    RépondreSupprimer
  2. Tu me donnes bien envie de le sortir de ma PAL ツ

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré ce roman et les fins ouvertes ne me dérangent pas.

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui j'ai du mal aussi avec ce genre de livre et ça me gache des fois un peu tout mais contente de voir que tu as passé un super moment.

    RépondreSupprimer
  5. C'est un roman qui me tente beaucoup et que j'espère pouvoir découvrir !

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai pas accroché du tout...

    RépondreSupprimer
  7. il faudrait que je le découvre à l'occasion

    RépondreSupprimer
  8. Il m'intrigue donc à voir :) Contente qu'il t'ait plu

    RépondreSupprimer
  9. Un énorme coup de cœur même si comme toi j'aurais aimé une fin. C'est un livre que je recommande très souvent à mon entourage tant il m'a captivé.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥