17 juil. 2015

La bibliothèque des coeurs cabossés, Katarina Bivald

Quatrième de couverture :
Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.


Ce livre a atterri dans ma bibliothèque il y a peu, grâce à une amie qui a tapé dans le mile pour mon anniversaire ! Ce bouquin à la couverture divine me faisait en effet terriblement envie.

La bibliothèque des coeurs cabossés raconte donc l'histoire de Sarah, jeune libraire suédoise qui débarque aux Etats-Unis pour rendre visite à Amy, une vieille femme avec qui elle correspond depuis des mois. Seulement à son arrivée Sarah apprend, à son grand désespoir, qu'Amy vient de mourir. Sarah est un personnage que j'ai énormément apprécié. Au début du roman, on découvre une femme timide, effacée, introvertie, qui ne vit que pour et par les livres. J'ai adoré suivre son évolution, sa "métamorphose" (même si le mot est un peu fort) auprès des habitants bigarrés de Broken Wheel. Des gens plein de vie, tous terriblement attachants, très humains, très travaillés surtout par l'auteure. On sent que celle-ci a passé du temps à réfléchir à chacun d'entre eux pour les rendre uniques et profonds et c'est quelque chose que j'aime beaucoup dans un roman. 

Autre point extrêmement positif : le style d'écriture. Katarina Bivald a une plume délicieuse, un régal de simplicité et de fluidité. 

Et puis, je dois avouer qu'il y a autre chose qui a fait que je ne suis pas passée loin du coup de coeur. La bibliothèque des coeurs cabossés est un livre certes, mais c'est surtout un livre sur les livres. Et ça ma petite dame, ce n'est pas tellement courant ou du moins je n'avais jamais autant rencontré ce thème dans un roman. On a une véritables mise en abîme du livre qui en parlant de littérature parle de lui-même par la même occasion. J'ai trouvé cela très intéressant et notamment, j'ai beaucoup aimé que l'auteure nous livre quelques titres de romans ! 

Je tente vainement de trouver un point négatif à ce roman... Si, il y en a peut être un qui me vient à l'esprit : l'histoire d'amour est un peu comment dire... prévisible ? Mais en même temps elle reste très belle et très agréable à suivre. Alors non en fait, je ne vois pas de réel point noir à ce livre !

En bref, si vous cherchez un roman frais, drôle, émouvant, très agréable à lire et surtout très prenant, n'hésitez plus, La bibliothèque des coeurs cabossés est fait pour vous !

Un passage : "En même temps, elle n'avait jamais eu un véritable rêve dans sa vie. Les autres filles de la librairie semblaient vouloir faire des choses. Ne serait-ce que voyager. Économiser pour partir en vacances. Avoir des enfants, rencontrer quelqu'un ou rénover la cuisine. Des choses concrètes au sujet desquelles elles pouvaient fantasmer ou parler au travail. Sara, elle, lisait."


496 pages
21,90 €

26 commentaires:

  1. Encore un livre qui me tente énormément ^_^

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que je me laisserai bien tenter, un jour ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai repéré depuis un moment et ta chronique me donne encore plus de le lire :D

    RépondreSupprimer
  4. Ça a l'air vraiment mignon tout ça *_*
    Pourquoi pas ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'ai bien aimé aussi ce bouquin, mais je n'ai pas eu le coup de coeur non plus. C'est vrai que l'histoire d'amour est un peu tirée par les cheveux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de voir que nous avons le même point de vue alors ^-^

      Supprimer
  6. Il est vraiment top, j'ai adoré moi aussi :D Et forcément, le fait que ça parle de livres, ça m'a bien plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens l'avoir vu sur ton blog, ce qui m'avais incité à le noter d'ailleurs ^^

      Supprimer
  7. Un roman que j'ai apprécié mais ce n'est malheureusement pas un de mes coups de cœur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi non plus, il a manqué la petite étincelle :)

      Supprimer
  8. aaaaaaah jeleveux jeleveux jeleveux :D *O*

    RépondreSupprimer
  9. Ah j'ai adoré je suis contente que tu aies aimé aussi!

    RépondreSupprimer
  10. Tu m'as covnaincue ! Il m'arrive peu de lire des histoires sur des libraires, cela me changera, et la couverture est très attirante ! Merci pour la découverte :-)

    RépondreSupprimer
  11. Avec cette belle couverture, ça ne peut que nous donner envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  12. Je ne suis pas plus tentée que cela bizarrement malgré tous les très bons avis que je vois passer. Je vais attendre sa sortie poche. Mais contente de voir qu'il t'a plus =)

    RépondreSupprimer
  13. J'ai adoré ce roman! En tant qu'amoureuse des livres, on ne peut que se reconnaitre dans le personnage de Sara :)
    J'ai trouvé l'histoire légère et très agréable! Une jolie découverte!

    RépondreSupprimer
  14. Cette lecture à l'air vraiment top et très fraîche. Ta chronique me donne encore plus envie de la découvrir. :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥