11 mars 2017

89 mois, Caroline Michel


"J'ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J'en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea."












Je remercie les éditions Préludes pour cet envoi.

Je ne sais pas trop pourquoi mais dès que j'ai lu ce résumé j'ai eu follement envie de découvrir ce roman. Mais vraiment quoi. Pourtant on ne peut pas dire que je sois très portée maternité, il faudrait déjà que je choisisse ce que je veux faire de ma vie avant de mettre un petit être braillard au monde. Enfin là n'est pas la question, cette Jeanne là, je l'ai senti tout de suite, le courant est passé entre nous et pendant toute ma lecture je n'avais qu'une envie : qu'elle soit heureuse et que ses ovules se réveillent (oui dit comme ça c'est chelou mais bon lisez ce livre vous me comprendrez).

Vous l'aurez compris dans ce livre on suit Jeanne qui a décidé que puisque le Prince Charmant ne daignait pas se manifester, son bébé elle allait l'avoir toute seule. Ce qui est marrant (et qui me fait dire que parfois quand même la vie est bien faite) c'est que, en parallèle de ma lecture, j'ai vu une émission de Mille et une vie sur le sujet (par ici pour celles ou ceux que ça intéresse). Et... en fait je ne sais pas, je crois que je ne m'étais jamais vraiment posée la question de savoir ce que je ferais dans le cas où je ne trouverais pas l'Homme, le bon, celui-ci qui me fait rire dès le matin (ça s'apparente à un miracle) et bref, voir que des femmes ont une telle envie d'avoir un enfant qu'elles sont prêtes à en avoir un toute seule... Ca ne me choque pas du tout en fait. C'est en découvrant l'émission que je me suis rendue compte que c'était tabou. Enfin, je pense que si quelqu'un est capable de passer par toutes ses épreuves pour faire naître un enfant, c'est qu'elle sera capable de l'élever au même titre que deux personnes qui font ça pour des raisons parfois beaucoup moins louables (et à qui on ne dit rien du tout).

Sinon, pour en revenir au livre en lui-même j'ai bien apprécié la plume de l'auteure, ni sublime ni banale, juste ce qu'il faut pour s'immiscer dans la tête de Jeanne et vibrer et espérer avec elle. 

En bref, une fois de plus je suis enchantée par les parutions des éditions Préludes ! 89 mois est un roman qui se lit tout seul, avec plaisir et une petite larme à l'oeil (de tendresse la larme) (oui oui c'est possible). 

Un passage : "Et ceux qui ont un père de merde, ils l'ont demandé, tu crois ? Et oui, c'est peut-être de l'égoïsme. Mais en couple aussi, il y a de l'égoïsme. Le désir d'enfant se confond parfois avec l'envie de prouver que le couple fonctionne. On fait ça parce que c'est la suite logique d'une histoire d'amour bien bâtie et on brandit le môme comme preuve qu'on tient la route."
288 pages
14,90 €

10 commentaires:

  1. C'est une lecture qui ne m'a pas spécialiement plu. Je suis tout à fait d'accord sur le principe que les femmes seules ont le droit de faire un enfant. Mais la façon doit elle, elle s'y prends j'ai eu du mal (le coup du passager du train dans les chiottes, j'ai juste halluciné quoi :p )
    Mais la plume était plaisante.

    RépondreSupprimer
  2. Depuis sa sortie, ce roman me tente bien ! Et avec ton avis, je me dis qu'il faudra que je le lise :D

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas lu mais je t'avoue que j'ai déjà eu deux déceptions avec cette maison d'édition, du coup j'hésite à retenter le coup ^^

    RépondreSupprimer
  4. Après avoir lu la sonate oubliée, celui là me tente énormément !! *.*

    RépondreSupprimer
  5. Owwh j'ai très envie de lire ce livre !**

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre me tente même si moi aussi je ne suis pas prête de devenir maman ^^

    RépondreSupprimer
  7. Un livre qui a l'air tendre et touchant, pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
  8. J'ai souvent vu défiler ce roman sur la blogo, mais toi, tu donnes vraiment envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  9. Pour le coup, on m'a prévenue de certaines des péripéties, et je ne pense pas que ce livre me plairait. Pas de souci avec le fait de faire un enfant seule, mais les procédés (et risques qui en découlent) (sans parler des hommes complètement objectivés) risquent de m'agacer plus qu'autre chose.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥