16 juin 2017

Fleur de Neige, Lisa See

Dans la Chine du XIXe siècle, le destin de deux jeunes filles est lié à tout jamais. Fleur de Lis, fille de paysans, et Fleur de Neige, d'origine aristocratique, sont nées la même année, le même jour, à la même heure. Tous les signes concordent : elles seront laotong, âmes sœurs pour l'éternité. Les deux fillettes grandissent, mais si leur amour ne cesse de croître, la vie s'acharne à les séparer. Alors que la famille de Fleur de Neige tombe en disgrâce et que la jeune fille contracte le mariage le plus infamant qui soit, Fleur de Lis, par son union, acquiert reconnaissance et prospérité. L'amitié sacrée des deux femmes survivra-t-elle au fossé que le destin a creusé entre elles ?









Je ne remercierais jamais assez Lemon June de m’avoir fait découvrir ce petit bijou délicat. Si vous ne connaissez pas encore sa chaîne Youtube, foncez les amis ! 

En lisant ce livre je me suis soudain sentie envahie d’amour pour mes proches, pour ces personnes que j’aime profondément et que j’espère ne jamais décevoir : ce roman nous rappelle avec puissance que nos erreurs peuvent nous coûter très cher et que l’amour est bien plus important que nos petits intérêts égoïstes. 

Lisa See a un don de conteuse : elle laisse ses personnages s’exprimer, elle ne fait que retranscrire leurs messages, du moins c’est l’impression que j’ai eu. J’ai aimé suivre la vie de Fleur de Lys, me retrouver plonger dans la Chine du XIXè, découvrir ses traditions et ses rituels. Si je connaissais déjà la pratique consistant à bander les pieds des filles, j’ai été horrifié en en apprenant davantage sur cette tradition digne des plus grandes tortures et surtout bien pratique pour éviter que les femmes n’aient trop de liberté : lorsqu’on a des pieds de 7 cm de long, il en effet assez compliqué de s’enfuir.


En bref, Fleur de Neige est un roman doux amer comme je les aime, empreint de douceur et de nostalgie. C’est un roman qu’on lit pour se rappeler que le temps passe et qu’à l’heure de dresser un le bilan de nos vies seuls nos souvenirs les plus intenses resteront. Alors vivez pleinement et surtout, aimez. 

Un passage : "Aujourd'hui encore, après toutes ces années, j'ai de la peine en repensant aux sentiments que ma mère m'inspira ce jour-là. Je vis avec une clarté confondante que je ne comptais pas le moins du monde à ses yeux. J'étais son troisième enfant, une fille de surcroìt- c'est-à-dire sans valeur - et trop insignifiante pour qu'elle perde son temps à s'occuper de moi avant d'avoir la certitude que je passe le cap de mes jeunes années."

7€
312 pages

2 commentaires:

  1. Il faut que je le lise, rien qu'avec ton avis et le résumé je pense que ce roman fait réfléchir et pourra me plaire :) !

    RépondreSupprimer
  2. Raah c'est l'effet Carpe diem, ça pourrait m'intéresser ! Merci pour la découverte ! :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre petit mot ♥